Réserves naturelles

Réserve naturelle du MAS Larrieu

La réserve naturelle du mas Larrieu s’étend sur 145 ha de part et d’autre de la rivière « Le Tech », sur le territoire des communes d’Elne et d’Argelès-sur-Mer. La façade maritime, constituée par le domaine public maritime, s’étend de l’ancien lit du Tech (au Nord) au « grau » de la Riberette (au Sud).

Le climat est de type méditerranéen, subhumide avec une pluviométrie moyenne de 700 mm, supérieure à celle de l’ensemble de la plaine roussillonnaise. La température moyenne annuelle est de 15°C, mais est sujette à de grandes amplitudes.
Le sous-sol est constitué de couches de pliocène de l’ancien golfe du Roussillon. Le sol est fourni par les alluvions quaternaires du littoral, recouvertes par les alluvions limoneuses récentes du Tech.
Trois types de milieux se rencontrent sur le site : plages, roselières et forêts riveraines. Les plages sont composées de sable nu, puis de dunes mobiles de faible hauteur colonisées par le chiendent des sables, l’oyat, le panicaut maritime, l’euphorbe des rivages, le liseron des sables ou différentes variétés de lis de mer qui recouvrent 20 à 40 % de la surface. En arrière se trouvent les dunes plates fixées sur lesquelles dominent l’oursin bleu et le raisin de mer.
Les groupements de roselières dominés par la canne de Provence sont parfois excessivement denses et monospécifiques, ils occupent de très larges espaces de part et d’autre du Tech et le long de ses rives.
La forêt riveraine adopte une forme en couloir en bordure de la rivière. Il a été recensé dans cette zone 42 espèces ligneuses, dont l’érable champêtre, l’aulne, le frêne, le saule des rivages, le peuplier blanc et le peuplier noir.
Cette zone constitue la richesse botanique principale de la réserve.
Le site est un milieu particulièrement intéressant en matière d’insectes, en particulier pour les libellules. Les milieux sableux abritent le lézard ocellé. La forêt riveraine revêt une importance considérable pour la faune, offrant d’innombrables perchoirs en particulier en période de migrations. Elle abrite une avifaune importante, dont la mésange rémiz.

Au sujet de l'auteur

Articles Similaires