Conflent, Randonnées, Sports

pic du Canigou

Montagne sacrée des Catalans, empreinte de légendes et de mystères, le Canigou, dont le pic culmine à 2784 mètres d’altitude, domine majestueusement la plaine du Roussillon et la mer Méditerranée. Situé près de Prades, ce massif des Pyrénées est d’autant plus impressionnant l’hiver, lorsque sa silhouette enneigée se distingue nettement du paysage littoral environnant…

Prisée des randonneurs, l’ascension du pic du Canigou, possible de juin à septembre, réserve de magnifiques points de vue. Pour gravir cette montagne emblématique des Pyrénées-Orientales, deux points de départ s’offrent aux sportifs amateurs de marche : depuis le chalet des Cortalets à 2 150 mètres d’altitude (3h30 aller-retour) ; depuis le refuge de Mariailles à 1 718 mètres d’altitude (8h aller-retour). Au sommet, un panorama grandiose sur la chaîne des Pyrénées, la plaine du Roussillon et la côte méditerranéenne, récompense tous les efforts fournis durant la montée ! Il est par ailleurs indispensable de consulter les conditions météorologiques avant le départ car le brouillard et l’orage peuvent rendre l’ascension dangereuse.

Chaque premier dimanche d’août se tient la célèbre et non moins difficile Course du Canigou, une course de montagne de 34 kilomètres aller-retour entre Vernet-les-Bains et le pic du Canigou, soit un dénivelé positif de 2 180 mètres !

INFORMATION COMPLEMENTAIRE

L’ascension du pic du Canigou (2784 mètres) est une randonnée de haute montagne. Les temps de marche des panneaux sont indicatifs, n’incluent pas les temps de pause et varient en fonction des marcheurs. Il est recommandé de partir tôt le matin pour éviter les grandes chaleurs et les orages fréquents l’été. Vous devez être bien équipé : carte IGN (N°23 49 ET), chaussures de montagne, coupe-vent, vêtement chaud, eau, en-cas énergétique, kit de premiers secours. Renseignez vous également sur les conditions météorologiques avant de partir.

3 itinéraires sont possibles pour accéder au pic au départ de Vernet-les-Bains. Compte tenu de leur durée et du dénivelé, il est conseillé d’y consacrer 2 jours en faisant halte dans un refuge. Selon la saison, des arrêtés préfectoraux conditionnent l’accès en voiture et 4×4 aux différentes pistes du massif. Il est donc vivement recommandé de vous renseigner auprès des Offices de Tourisme du massif avant le départ.

L’ascension la plus courte se fait depuis le refuge des Cortalets, situé à 2150 m. A partir de ce point, comptez 3h30 aller-retour avec un dénivelé de 600 m.

Au départ du refuge de Mariailles (1700 m), il vous faudra compter entre 7 et 8h avec 1000 m de dénivelé. Le paysage y est magnifique. Vous accéderez au sommet par la fameuse « cheminée » (paroi rocheuse sans danger, mais impressionnante).

Au départ de Vernet-les-Bains, les 2000 m de dénivelé peuvent s’effectuer sur une grande journée de marche (12h aller-retour).

Pour profiter au maximum de la beauté du massif, nous vous conseillons une boucle sur 3 jours / 2 nuits (J1 : Vernet-les-Bains / Mariailles : 4h, J2 : Mariailles / les Cortalets : 5h30, J3 : les Cortalets / Vernet-les-Bains : 4h30).

Bonne ascension à tous !

Au sujet de l'auteur

Articles Similaires